NO&RD – Olivier MellaNO & Régïs BoulaRD

NO&RD, le duo Olivier MellaNO et Régïs BoulaRD

Régïs Boulard. Batteur né à Rennes en 1964, il découvre le tambour dans les westerns et la fanfare villageoise de son enfance, puis choisit la batterie à 10 ans, en écoutant « The Who » et « Xit ».

Ayant acheté sa première batterie à 15 ans, il en profite pour monter son premier groupe de rock, puis, grâce aux rencontres et à une inculture qui laisse toutes les portes ouvertes, il découvre le punk, le rock progressif, puis le jazz et le free jazz. Même s’il se sent rocker avant tout, il attache peu d’importance aux étiquettes. Sa seule éthique est de mettre sa batterie débridée au service de la musique, que ce soit la sienne ou celle des autres, sans a priori.

Il fonde Chien Vert (avec Stéphane Fromentin et Nicolas Méheust), ainsi que La machine couchée (Mellano, Soler, Greaves, Tessier, Méheust, Sifichi, Baccarini). Il co-fonde Trunks (Stéphane Fromentin, Laetitia Shériff, Daniel Paboeuf, Régis Gauthier puis Florian Marzano).

Régïs Boulard collabore aussi avec : Olivier Mellano, John Greaves, Ceddy Gonod, Pascal Ferrari, Paale, Noël Akchoté, Jean-François Vrod, Mistress Bomb H, Régis Huby, Daniel Paboeuf, Il Monstro…

Il a travaillé avec Sons of the Desert (de 1997 à 2010), Marc Gauvin, Fannytastic, Marcel Kanche, Têtes Raides, Philippe Poirier…

•••

« La présence sonique toujours incroyable du furieux des fûts – ce son, cette frappe, ces résonances, cette finesse.

Décidément, Régïs Boulard est un dieu vivant de la batterie »

Green cats, babies!

NO&RD - Olivier Mellano et Régïs Boulard« Nous nous connaissons depuis plus de 10 ans. Depuis plus de 10 ans, nous parlons de ce duo. Alors, sans doute parce que nous imaginions déjà que ce serait important, nous avons attendu. Avoir pris le temps nécessaire nous en a fait gagner, précieusement. Nous n’avons plus rien à prouver, puisqu’on ne prouve jamais rien, et encore moins à l’autre. C’est donc une musique sans état d’âme, sans inhibition, sans crainte, sans retenue, que nous avons désirée dès le premier instant. Nous n’avons pas de fausse pudeur, nous voulons la même chose. Ni musique improvisée, ni musique écrite, chaque morceau nait d’un bouillonnement de l’instant, d’un échange dense et concentré, d’une nécessité, d’une urgence euphorique. Nous avons appris à désapprendre. La confiance, le désir de clarté et le plaisir sont nos maîtres mots. La beauté ne nous fait pas peur, la rechercher ne nous décourage pas. »

Prochain concert