Bio

Olivier Mellano biography

Né à Paris en 1971, violoniste de formation, Olivier Mellano suit des études de musicologie à Rennes après lesquelles il collabore en tant que guitariste avec plus de 50 groupes et artistes français évoluant entre rock, pop, hip-hop, électro et chanson (Laetitia Shériff, Psykick Lyrikah, Bed, Dominique A…). Il compose régulièrement pour le théâtre (Stanislas Nordey, David Gauchard), le cinéma, les ciné-concerts, la radio, la danse ou la littérature. Parallèlement à son travail d’écriture, il développe activement l’improvisation en solo, en duo (François Jeanneau, John Greaves, Noël Akchoté, Boris Charmatz…) ainsi qu’avec des comédiens et des écrivains (André Markowicz, Claro, Nathalie Richard, Pacôme Thiellement…).
Enclin aux rencontres par-delà les frontières géographies ou esthétiques, Olivier Mellano est également curateur de ses projets collectifs L’Île électrique ou La Superfolia Armaada pour lesquels il rassemble les artistes les plus aventureux pour des créations éphémères dans de nombreux festivals.
En 2006, il publie chez Naïve « La Chair des Anges », un album comprenant ses pièces pour clavecins et orgue, octuor de guitares électriques, quatuor à cordes ou encore pour la voix, à mi-chemin de la musique baroque et contemporaine, interprétées par le Quatuor Debussy, Olivier Vernet, Valérie Gabail, Bertrand Cuiller, Frédéric Rivoal et Les Voix Imaginaires et données à la Basilique Saint-Denis ou à l’église Saint-Eustache.
En 2012, il publie l’album « How we tried a new combination of notes to show the invisible », triptyque croisant musiques, voix, sons et images, qui fera l’objet d’une production scénique de La Station Service, présentée à l’Opéra de Rennes lors des Transmusicales.
En 2008 est paru son premier livre un recueil de pièces musicales imaginaires : «La Funghimiracolette» aux Éditions MF. Il travaille actuellement à son second roman.
Il ne quitte pas pour autant le monde du rock sonique et sort en 2014 son album pop-noise solo MellaNoisEscape dont il prépare aujourd’hui le deuxième album. No Land est sa dernière création.

Olivier Mellano (photo R. Dumas)Olivier Mellano propose une œuvre composite, généreuse et exigeante, irradiée par un faisceau d’héritages croisant Carlo Gesualdo, Henry Purcell, Benjamin Britten, Gavin Bryars, Moondog ou György Ligeti. Il développe, au fil de ses compositions, une esthétique musicale singulière qui dissout les hiérarchies stylistiques, sculptant la matière sonore la plus volcanique ou la plus éthérée, mettant l’harmonie baroque à l’épreuve d’un feu sonique, investissant d’une énergie nouvelle l’ensemble symphonique ou de chambre, hybridant les guitares électriques et les voix classiques avec, toujours, une dimension lumineuse et sacrée pulsant au coeur d’une écriture maximaliste, libre et savante. Sa démarche qui évolue de la pop la plus ambitieuse à la musique contemporaine la plus décomplexée rejoint ainsi celle d’une nouvelle génération de compositeurs, dont font partie Nico Muhly, Bryce Dessner ou Jonny Greenwood.
No Land - o. Mellano, B. Perry, Bagad Cesson

2015 – 2017 NO LAND

No Land est la nouvelle création du compositeur et musicien inclassable Olivier Mellano. Au croisement des musiques actuelles et de la musique nouvelle, se jouant des codes de la musique traditionnelle, il a convié pour ce projet les 30 musiciens du bagad de Cesson et la fascinante voix de Brendan Perry du duo mythique Dead Can Dance.

MellaNoisEscape

2012 – 2015 MELLANOISESCAPE

Après avoir traîné ses guitares sur Mobiil, Psykick Lyrikah, Bed, Laetitia Shériff ou encore Dominique A, Olivier Mellano se pose en solo pour nous proposer un MellaNoisEscape à la croisée de Shellac, Battles et Blonde Redhead… Le temps d’une échappée, quittant ses projets pharaoniques, il retrouve l’énergie brute, les torrents électriques et les cascades soniques. En 2014, il sort son 1er album solo, MellaNoisEscape : une pieuvre sonique prête à vous embrasser de ses mille bras électriques, un vortex pop noise puissant et acidulé, une autoroute stroboscopique, une sauvagerie multicolore…

Olivier Mellano - How We Tried A New Combination Of Notes To Show The Invisible Or Even The Embrace Of Eternity

2012 HOW WE TRIED…

How we tried a new combination of notes to show the invisible. Une œuvre musicale qui entrechoque musiques nouvelles et musiques actuelles, voix, sons acoustiques, électriques et électroniques. La première a eu lieu en décembre 2012 pour les Trans Musicales de Rennes. Avec, entre autres, Simon Huw Jones, Valérie Gabail (soprano), Jean-Michaël Lavoie (Direction d’orchestre) et les 12 guitaristes de Pink Iced Club. Une coproduction La Station Service, l’Orchestre de Bretagne et ATM – Trans Musicales.

Olivier Mellano - La chair des anges (Naive)

2006 LA CHAIR DES ANGES

Son parcours riche en rencontres artistiques éclectiques l’amène à sortir en 2006 chez Naïve Classique, La Chair des Anges, un disque comprenant ses pièces pour clavecin et orgue, guitares électriques, quatuor à cordes ou encore pour voix, à mi-chemin de la musique baroque et contemporaine.

Ciné-concert L'Aurore

2005 – 2012 CINÉ-CONCERT

En permanence ouvert aux expériences, aux confrontations esthétiques, Olivier Mellano a composé des musiques de scène pour le théâtre et délivré un travail remarquable dans le domaine du ciné-concert, comme pour L’Aurore de Murnau, Duel de Spielberg ou encore Buffet Froid de Bertrand Blier.

Psykick Lyrikah live

2004 – 2014 PSYKICK LYRIKAH

Plus habitué aux projets rock, pop voire expérimentaux, néanmoins grand fan de hip hop actuel, Olivier Mellano rencontre les Psykick Lyrikah en 2004 alors que l’enregistrement de leur album est presque terminé. Une vraie rencontre a alors lieu, tant humainement qu’artistiquement. il pose alors ses guitares sur trois morceaux du disque en préparation, faute de temps pour en faire davantage… Depuis ce 1er album Des lumières sous la pluie (2004), Olivier ne quittera plus le projet. En 2007, ils enregistrent un album guitare/voix Acte, suite à ce beau «contretemps», arrive en 2008 un troisième album Vu d’ici, Mellano imprime plus que jamais sa marque tout au long du disque. 2011 Derrière moi, album sans instruments acoustiques ou électriques, Olivier rejoint le projet pour le live et la tournée de cet album en 2011.

Laetitia Shériff

2004 – 2008 LAETITIA SHÉRIFF

C’est lors d’une date commune avec Dominique A qu’elle rencontre le guitariste Olivier Mellano qui la rejoint en invité sur certaines dates. Lorsque l’idée d’un album se précise, Olivier convie Gaël Desbois pour tenir la batterie. Le trio enregistre en 2004 le premier album de Laetitia, Codification, dont tous les textes sont en anglais. Ils partent ensuite pour une tournée qui les amène notamment au Printemps de Bourges et aux Vieilles Charrues. En septembre 2007, ils préparent tous les trois, un deuxième album lors d’une résidence à l’Antipode. L’album sort en mai 2008 sous le titre Games over chez Fargo Records.

Superfolia Armaada

2003 – 2013 SUPERFOLIA ARMAADA

Sur la même scène, partageant leurs répertoires comme dans un grand festin, Olivier a invité à quatre reprises pour quatre représentations différentes, en 2003, 2008 et 2012, des musiciens proches musicalement et humainement, certains déjà amis d’autres rencontrés pour cette occasion. Parmi ces invités, on retrouve John Greaves, Benoît Burello, Arm, Dick van der Harst, Gaël Desbois, Dominique A., Robert le Magnifique, Simon Huw Jones, Filiamotsa, etc.

Bed - New lines

2001 – 2005 BED

Porté par Benoît Burello, le groupe Bed s’est construit avec ses fidèles frères d’armes : Olivier Mellano à la guitare, Jean-Michel Pires à la batterie (The Married Monk, Headphone, Yann Tiersen), ou encore Yann Louineau (qui jouait de la guitare sur The Newton Plum, et qui ici cosigne tous les textes). Benoît Burello leur adjoint deux musiciens (les batteurs Thierry Chompré et Nicolas Courret) pour faire de Bed un véritable groupe.

Mobiil

2001 MOBIIL

Co-fondateur avec Gaël Desbois de la formation Mobiil, aventure musicale hors normes aux couleurs electro-pop, ils sortent 3 albums avec en 2001 Prendre l’eau, en 2004 Contre le centre et en 2007 Fondre sur les hyènes. Pour la première fois Olivier Mellano s’attaque au chant et à l’écriture en français. Mobiil crée le Mobiil sPoETial Opéra, un concert-spectacle avec acteurs et multidiffusion vidéo et sonore.

1998 – 2006 L’ÎLE ÉLECTRIQUE

En 1998, il crée L’îIe Électrique, un projet scénique foisonnant dont il assure les créations, la coordination et la direction artistique, proposant un mélange inventif entre musique classique, expérimentale, rock, vidéo et danse contemporaine. Présenté pour la première fois aux Trans Musicales, les représentations de L’île électrique accueillent les participations de nombreux artistes dont Yann Tiersen, Katerine ou Robin Guthrie et deviennent un rendez-vous artistique apprécié. L’Île électrique est aussi un moyen pour Mellano de présenter au public ses propres projets, comme le Pink Iced Club, qui interprète ses pièces pour 8 guitares électriques.

Dominique A

1999 DOMINIQUE A

Abandonnant le violon pour se consacrer à la guitare, il rejoint Dominique A sur la tournée de l’album Remué (1999) et participe à l’enregistrement de ses disques Auguri (2001) puis L’Horizon (2007). On le retrouvera ensuite aux côtés de Françoiz Breut, de Bed, de Laetitia Shériff ou du groupe de rap Psykick Lyrikah.

Miossec - Baiser

1995 MIOSSEC

En 1995, il part avec Miossec pour 2 tournées et 2 albums. On le retrouve au violon sur le deuxième album de l’Américano-Suisse Polar, Bi-Polar, sur le troisième album de Sloy, Electrelite, ainsi que sur un titre du musicien africain (sénégalais) Wasis Diop, Toxu.

Olivier Mellano back to the 90ies

1971 – 1995 RENNES

Né à Paris en 1971, passant son adolescence en Bretagne, Olivier Mellano suit ensuite des études de musicologie à Rennes durant lesquelles il travaille en tant que violoniste ou guitariste avec les groupes Roâde, Complot Bronswick, Venus de Rides, Bruno Green, Dominic Sonic. C’est aussi à cette période qu’il participe à la création du label Rrose Sélavy.